Entre St Georges et Macapá : Site archéologique de Calçoene

Découvrant les alentours de la fameuse route St Georges de l'Oyapock - Macapá , on prend en compte la quantité de peuples , de lieux à découvrir, dans ce périple aventurier, des communautés quilombola (Au Brésil, au temps de l’esclavage, le quilombo désigne les villages et communautés formés par les esclaves en fuite dans les régions reculées à l’intérieur des terres, aujourd'hui appelés quilombolas), des sites archéologiques ancestraux tel que celui de Calçoene, situé sur la piste menant au Quilombola nommé "Cunani".



La rencontre avec l'épouse de "Garrafinha", conservateur officiel du site, nous a touché par le respect mixé avec la peur que les habitants de la région ont de ces vestiges amérindiens. Elle nous a fait découvrir, avec son point de vue d'habitante locale, sa vision et toutes les légendes liées à ce lieu méconnu de tous.

Site archéologique de Calçoene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Localisation de l'État d'Amapá au Brésil

Localisation de l'État d'Amapá au Brésil
Localisation de Calçoene, dans l'État d'Amapá

Localisation de Calçoene, dans l'État d'Amapá

Le site archéologique de Calçoene, situé près de Calçoene dans l'état d'Amapá au Brésil, est un ensemble mégalithique dont l'organisation présente des similitudes avec Stonehenge. Selon certaines hypothèses, il pourrait s'agir d'un observatoire astronomique.

Présentation générale

Une équipe d'archéologues brésiliens a découvert dans le bassin amazonien, près de la Guyane française, dans la région de Calçoene dans l'État d'Amapá, un observatoire astronomique datant de l’époque antique, remontant probablement à 2000 ans d'après l'étude du matériel céramique trouvé sur les lieux.

Selon l’archéologue Mariana Petry Cabral, de l’Institut de recherche scientifique et technologique d’Amapá (IEPA), seule une société organisée aurait pu être en mesure d’ériger un tel monument.

L’observatoire est constitué de 127 blocs de granite, chacun d’une hauteur de 3 à 4 mètres, disposés en cercles réguliers dont le plus grand fait 30 mètres de diamètre. Le site se situe dans une clairière de la forêt amazonienne.

Leurs emplacements suggèrent un temple ou un observatoire solaire, avec des positionnements vers le solstice d’hiver.

Parc archéologique du Solstice

Le « Parc Archéologique du Solstice » (« Parque Arqueológico do Solstício ») se situe sur le territoire de la municipalité de Calçoene, dans le nord de l'État de l'Amapá. C'est dans ce lieu aménagé, ouvert au public, que l'on peut découvrir cet observatoire indigène. Les ressemblances avec la structure de Stonehenge, à Salisbury en Angleterre, ont étonné les chercheurs. Les Brésiliens l'ont surnommé le « Stonehenge de l'Amapá ». Les fouilles archéologiques ont mis au jour des vestiges indigènes (artefacts et poteries). A l'heure actuelle, les archéologues ne sont pas certains que cet ensemble mégalithique soit réellement un observatoire. Le lieu de Calçoene est connu de la communauté scientifique internationale depuis 1950.